Piscine à débordement Devis Gratuit

Piscine à débordement

Superbe et luxueuse, la piscine à débordement est un peu la reine des piscines. Une fois que vous aurez plongé dedans, vous n’aurez plus l’impression d’être dans votre jardin : vous aurez plutôt la sensation de ne faire qu’un avec le paysage qui vous entoure, et de pouvoir nager jusqu’à l’horizon. Mais pour donner cet effet visuel, la piscine à débordement repose sur une construction bien particulière, et certaines conditions d’aménagement sont requises.

Piscine à débordement

Présentation

Principe de fonctionnement

La piscine à débordement repose sur l’absence d’une ou plusieurs margelles (c’est-à-dire les rebords) autour de la piscine, ce qui fait que l’eau peut s'échapper. Cette eau qui déborde est alors recueillie dans un autre bassin, situés en contrebas de la piscine. Ce bac à débordement, aussi appelé bassin tampon, peut être soit caché, sous des caillebotis par exemple, ou exposé. Mais dans tous les cas, pour éviter tout dysfonctionnement, son volume doit être d’au moins 10% de celui de la piscine. Grâce à ce système, les skimmers (ces ouvertures placées le long de la piscine où s’engouffre l’eau des piscines traditionnelles, qui servent aussi de filtration) sont inutiles, ce qui rend l’ouvrage beaucoup plus esthétique. Le débordement, quant à lui, peut être partiel, c’est-à-dire n’être que sur un côté de la piscine, mais peut aussi être total, c’est-à-dire de tous les côtés : dans ce cas, on parlera de piscine miroir.

Éléments nécessaires pour l’installation

A cause de sa position en contrebas de la piscine, le bac à débordement, qui sert aussi à filtrer l’eau, a besoin d’une pompe très performante pour réussir à renvoyer l’eau assainie dans la partie supérieure. Il est même parfois conseillé d’installer deux pompes, pour obtenir un meilleur débit. De plus, en cas de panne de la pompe, il est nécessaire de construire des vannes anti-retour pour arrêter le déversement et empêcher la piscine de continuer à se vider. Vous devrez aussi avoir l’espace nécessaire dans votre jardin pour accueillir à la fois la piscine à débordement et le bassin secondaire : n’oubliez pas que plus la première sera grande, plus le volume du bassin devra être augmenté. Enfin, une étude de votre terrain par un expert est indispensable, histoire que la ligne d’horizon et le bord de votre piscine se confonde parfaitement.

Avantages et inconvénients

Grandeur et propreté

L’un des avantages principaux de la piscine à débordement est sa propreté. En évacuant constamment de l’eau, aucun insecte et aucune feuille morte ne reste en surface : le bassin est toujours impeccable. Sans skimmer, pas non plus de trace d’eau sale visible sur les rebords : vous avez vraiment l’impression d’avoir une piscine qui se nettoie toute seule. En outre, si le bac à débordement est surtout utile au fonctionnement de la piscine, il peut aussi permettre de la rendre encore plus jolie, avec des effets de cascades, ou la rendre plus ludique, surtout pour les plus jeunes, en le transformant en pataugeoire. Mais l’intérêt majeur d’une piscine à débordement est bien entendu l’effet de grandeur qu’elle produit : une fois à l’intérieur, on se confond avec le paysage. Une sensation unique que n’accorde aucune autre piscine.

Coûteuse et peu accessible

Bien que très attractive, la piscine à débordement est aussi l’une des piscines les plus onéreuses. Entre la construction du bassin principal, du bassin secondaire, et l’achat de la pompe, le coût total est généralement 20% à 30% plus élevé que pour une piscine traditionnelle. De plus, elle n’est pas accessible à tout le monde : pour profiter au maximum de cette sensation de faire partie intégrante du paysage et de pouvoir nager jusqu’à l’horizon, il faut posséder un terrain en dénivelé. C’est en effet seulement à cette condition que la piscine à débordement offrira tous ces charmes. Ce qui réduit malheureusement les possibilités pour la plupart des propriétaires désirant s’offrir une piscine.

© Copyright 2012-2013 Devis piscine | Mentions Légales | Contact