La piscine maçonnée - béton Devis Gratuit

La piscine maçonnée - béton

La piscine maçonnée, ou piscine en béton, est depuis toujours très populaire auprès des propriétaires. En plus de donner un sentiment de sécurité et de robustesse grâce à son matériau principal, c’est en plus une piscine qui permet une grande liberté de création : forme, grandeur, profondeur… le béton s’adapte à tout, et présente peu d’inconvénients ! Voici donc un guide qui vous permettra d’en savoir plus sur les piscines maçonnées, et surtout les différentes méthodes de construction.

piscine maçonnée en béton

Présentation

Méthode de fabrication

Contrairement aux autres matériaux utilisés pour la construction de piscines, comme le bois par exemple, le béton présente l’avantage de pouvoir obtenir n’importe quelle forme et n’importe quelle taille, pour une piscine sur-mesure. De plus, avec le béton, les parois et le sol de la piscine ne sont formés que d’une seule pièce (on appelle cela une structure monobloc). Il existe trois méthodes différentes de construction d’une piscine maçonnée :

Des parois en parpaings

Des parpaings sont utilisés pour dresser les parois de la piscine, avec une pose de poteaux en béton armé tous les 2.5m et dans les angles, pour renforcer la structure. Un ceinturage armé en bas et à mi-hauteur (et en haut si la profondeur de la piscine dépasse 1.30m) est également ajouté.

Une structure en béton coulé

Chaque paroi de la piscine est composée de deux panneaux parallèles, légèrement espacés (et contenant une armature en fer), au milieu desquels le béton est coulé. Une fois sec, le béton armé obtenu forme la coque de la piscine.

Une structure en béton projeté

Les parois de la piscine sont recouvertes d’un ferraillage, sur lequel est projeté du béton. Propulsé par un compresseur à haute pression, le béton se compacte de lui-même et permet une structure tout aussi solide.

Quelques détails avant la construction

Si toutes les méthodes de fabrication d’une piscine maçonnée se valent, et qu’elles permettent toutes d’obtenir une structure solide et résistante, elles n’ont pas toutes le même coût (du béton projeté étant bien plus onéreux qu’une pose de parpaings). Cependant, selon la forme que vous désirerez donner à votre piscine, il sera peut-être plus facile d’utiliser du béton projeté, surtout si vous avez l’intention de multiplier les arrondis. Ensuite, comme pour toutes les piscines creusées ou enterrées (donc non-démontables), il faudra d’abord demander un permis de construire, mais il faudra également déposer une déclaration de travaux si votre piscine fait plus d’1m de profondeur et qu’elle dépasse les 20m² de surface. Enfin, n’oubliez pas qu’en tant que construction fixe et pérenne, une piscine maçonnée entrainera obligatoirement une hausse de votre taxe foncière !

Avantages et inconvénients

Résistance et personnalisation

La piscine maçonnée n’est pas la piscine la plus populaire pour rien, elle possède en effet de nombreux avantages. Tout d’abord, comme il a été évoqué précédemment, le béton est l’un des matériaux les plus performants dans la construction de piscines. En créant une armature ultra solide, il permet d’obtenir à la fois une piscine qui sera résistante, mais qui tiendra également dans le temps (les piscines maçonnées sont d’ailleurs considérées comme les piscines ayant la meilleure longévité). De plus, la structure monobloc, en plus d’aider à cette résistance, permet aussi de pouvoir installer une piscine en béton sur n’importe quel sol, en garantissant une très bonne sécurité. Enfin, la piscine maçonnée est personnalisable à l’infini, que ce soit dans la forme et de la taille, comme dans le choix du revêtement : vous pourrez en effet peindre votre béton, installer un liner, ou même le carreler pour plus de cachet. Tout est possible !

Du temps et de l’argent

La piscine maçonnée possède par contre deux inconvénients principaux : elle est longue à construire, et son coût peut très vite grimper. En étant dépendante de la météo (le béton ne peut pas être posé ou coulé par temps pluvieux ou humide, et il doit ensuite sécher pendant 30 jours), son temps de construction peut généralement s’étendre sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois si d’autres travaux doivent être réalisés, comme la pose d’un carrelage par exemple. Et au niveau du prix d'une piscine en béton, même si certaines personnes s’y connaissent en maçonnerie, il peut être judicieux de quand même passer par un professionnel : entre le terrassement, la maçonnerie, et la plomberie, plusieurs qualifications sont requises, et toutes les étapes doivent être parfaitement réalisées. En outre, plus la piscine désirée sera originale (formes nombreuses et complexes), plus le coût sera revu à la hausse, notamment à cause du prix des matériaux et de la main d’œuvre.

© Copyright 2012-2013 Devis piscine | Mentions Légales | Contact